Les recruteurs et les chercheurs d’emploi procèdent selon de nouvelles règles. Apprenez à devenir un professionnel RH moderne dans l’industrie du sport et attirez les talents dont vous avez besoin dans votre organisation.

Chaque jour, nous voyons comment la révolution digitale a changé tous les aspects de nos vies et ceci ne diffère pas pour l’acquisition de talents.

Nous sommes passés de l’appui sur des tiers et un ‘livre noir’ de candidats à des recruteurs se réappropriant le contrôle du processus, développant des résultats mesurables et trouvant des talents via le numérique pour seulement une fraction des temps et coûts nécessaires précédemment.

Ainsi que l’expliquent les experts de la stratégie de marque employeur Universum :

Le Big Data et les systèmes de bout-en-bout remodèlent le champ et la nature des fonctions RH, l’ouvrant à d’autres voies pour créer de la valeur business et devenir plus stratégique.

Des recherches montrent que plus de 85% des chercheurs d’emploi postulent désormais directement auprès des employeurs à travers les sites d’emploi. Ceci ne signifie pas seulement un tournant fondamental dans la façon dont les candidats trouvent les offres d’emplois, mais aussi dans la façon dont les recruteurs attirent et gardent les meilleurs talents.

GlobalSportsJobs offre aux organisations sportives des solutions locales et mondiales pour diriger leur acquisition de talents à l’heure du digital en répondant à l’évolution des besoins des candidats et des recruteurs.

Le candidat d’aujourd’hui :

En contrôle

Le plus grand changement dans ce secteur est que les candidats sont désormais en contrôle des opportunités qu’ils recherchent, où et comment ils les cherchent. Et, avec 75% des chercheurs d’emploi utilisant des sites spécialisés pertinents par rapport à leurs critères, ils savent où chercher. Ils ne dépendent plus d’autres pour prendre des décisions, ils demandent des informations, une vision et de la transparence pour décider en leur âme et conscience.

En marche

Les professionnels cherchent toujours le coup suivant. Ils savent qu’un travail n’est plus pour la vie, la culture digitale du ‘toujours actif’ accélère le mouvement des talents. Un récent sondage au Royaume-Uni montrait que seuls 12% des employés ne seraient pas intéressés par une nouvelle opportunité. Tout ceci signifie que les chercheurs d’emploi sont partout, qu’ils soient actifs ou passifs, attendant de trouver le poste et l’organisation qui leur inspirera le changement.

Orienté mobile

Sans surprise, 88% des répondants ont utilisé leur smartphone pour chercher un travail, signifiant que les chercheurs d’emploi attendent de pouvoir explorer les offres pertinentes où et quand ils le désirent. De plus, le mobile est vecteur essentiel dans le ciblage d’un plus grand nombre de candidats grâce aux partages.


Bonnes impressions

Les impressions durent, l’empreinte digitale d’une organisation et ses relations avec les candidats importent donc. Si les employés utilisent à loisir leurs réseaux sociaux et professionnels pour partager des expériences positives, ils sont encore plus rapides pour partager des expériences négatives. Les organisations doivent ainsi être prêtes à fournir des expériences positives, cohérentes et sensées de bout en bout aux candidats.

35% des répondants déclaraient qu’ils ne postuleraient plus pour des organisations avec lesquelles ils avaient eu des expériences négatives.

Le recruteur d’aujourd’hui :

Une place à la table des opérations

Le recruteur d’aujourd’hui doit avoir sa place dans les décisions de l’entreprise. La recherche de talents transcende tous les aspects de l’organisation et les meilleurs professionnels des RH sont capables d’user de cette position influente pour aligner la stratégie organisationnelle avec la stratégie de recrutement et ainsi obtenir des résultats de longue durée.

Les employeurs de qualité font des talents une priorité, le senior management en faisant une priorité claire pour toute l’organisation.

Construire une équipe moderne

Une équipe moderne est diverse et construite de plus en plus autour de la spécialisation. Alors que la technologie transforme toutes les fonctions exécutives, les recruteurs doivent engager les talents ayant des compétences spécifiques et variées qui répondent aux besoins évolutifs de la société. Cibler et attirer des talents convoités est un défi clé pour les organisations, 45% des recruteurs disent qu’il est difficile de trouver des spécialistes sans passer par des canaux spécialisés. Un rapport sur les talents européens montrait que 35% des employeurs éprouvaient des difficultés pour remplir certains postes à cause d’un manque de talents disponibles.

Se concentrer sur la qualité

La qualité est aujourd’hui le facteur le plus important dans les dépenses de recrutement. D’autres problématiques telles que le temps, le cout et la satisfaction des managers restent importants, mais la qualité est désormais une priorité absolue tandis que les organisations font la course aux meilleurs talents sur le marché. Le graphique ci-dessous montre comment la qualité du candidat est devenue de plus en plus importante sur les deux dernières années.

Le défi du budget

Alors que l’importance d’attirer les meilleurs talents s’est accrue (nos clients ont vu une croissance de 18% en moyenne de leurs embauches depuis 2014), les budgets sont restés sensiblement les mêmes. 60% des répondants déclaraient que le budget était leur plus grand défi dans l’implémentation des stratégies de recrutement. La bonne nouvelle est que les solutions digitales prennent ceci en compte et sont bien plus rentables que les modèles de recrutement traditionnels.

Marque employeur

Les départements RH sont désormais responsables de l’élaboration d’une marque employeur qui s’appuie sur des éléments internes, externes et stratégiques de l’organisation. 72% des répondants disaient qu’une priorité pour 2016 était de développer leur marque employeur, bien que, comme décrit plus bas, 45% d’entre eux disaient manquer de ressources pour se concentrer sur cela. Les RH et le Marketing sont aujourd’hui associés dans la recherche de nouveaux talents, pas seulement parce qu’ils ont un objectif de marque commun, mais aussi parce que les RH commencent à agir comme un département marketing, analysant les données des candidats/employés pour extraire des informations business.